compte

formations

S'inscrire en Doctorat

Pour s'inscrire en doctorat, la 1ère étape est de trouver un laboratoire d'accueil et un financement pour 3 ans
Les conditions d’inscription
Pour s’inscrire en doctorat (= en thèse), l’étudiant doit être titulaire d’un master à dominante recherche. Les titulaires d’un autre diplôme de grade master peuvent être candidat en doctorat mais doivent justifier d’un parcours qui démontre leur capacité à mener un projet de recherche. Une dérogation de diplôme peut être accordée à des étudiants ayant effectué des études de niveau équivalent à l’étranger ou à des étudiants bénéficiant de la validation des acquis de l’expérience. 
Tout doctorant doit s’inscrire dans un établissement accrédité à délivrer le doctorat ET dans une école doctorale qui organise la formation et le suivi des doctorants. 
Mais la première étape consiste à repérer un laboratoire d’accueil, à identifier un sujet de thèse et une direction de thèse et à trouver un financement pour les 3 ans. Lorsque cette première étape est franchie, l’équipe d’accueil orientera le candidat vers l’école doctorale à laquelle elle est rattachée afin de soumettre son projet de thèse. 
Les droits d’inscription en Doctorat sont de 391 euros, pour l'année universitaire 2016-2017, et doivent être renouvelés chaque année. 

Trouver son laboratoire d’accueil
Deux bases de données sont à votre disposition pour trouver votre laboratoire : 

  • AgreenLabs (développée dans le cadre du projet Agreenskills +
  • ScanR, site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, recensant l’ensemble des laboratoires de recherche français 
Le financement de la thèse
Avant de s’engager dans un travail de thèse, il est obligatoire de disposer d’un financement pour trois années. Tout doctorant travaillant dans un laboratoire doit disposer d’un contrat de travail ou d'une source de financement équivalente (allocations de pays étrangers), d’une assurance maladie, d’une couverture sociale en cas d’accident du travail, et d’une assurance-responsabilité civile. Des salariés qui exercent une activité professionnelle depuis un certain nombre d’années peuvent aussi s’inscrire en thèse, des conditions spécifiques en fonction de leurs contraintes pourront leur être accordées. 

Différents types de financements existent :
  • contrats doctoraux sous statut de contractuel de l’état 
Le contrat doctoral, est un contrat de travail dédié pour les doctorants. Il n’y a pas de condition d’âge ni de nationalité. Sa durée est de 3 ans renouvelable un an. Il précise objet et durée de la mission confiée au doctorant, nature des activités à assumer, donne droit aux congés et à l’ancienneté des personnels contractuels de l’État. Ils peuvent alloués par le Ministère de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur, par des organismes de recherche. 
  • financements assurés par des contrats de recherche ou des associations et des fondations... 
 Vous pouvez être embauchés pour réaliser votre Doctorat sur un contrat de travail de droit privé (CDD), notamment lors de financements de l’Agence Nationale de la Recherche, d’une région ou de la Commission Européenne. 
  • conventions industrielles de formation par la recherche (CIFRE) 
Les CIFRE permettent à de jeunes chercheurs de réaliser leur doctorat dans une entreprise ou une collectivité publique, en menant un programme de recherche et développement, en liaison avec une équipe de recherche extérieure à l’entreprise. Le doctorant est embauché par l’entreprise sur un contrat de travail de droit privé (CDD ou CDI). 
  • les bourses de thèse pour doctorant étrangers 
De nombreux gouvernements étrangers offres des bourses à leurs ressortissants qui souhaitent aller poursuivre un Doctorat à l’étranger. Le montant de ses bourses varie en fonction des organismes financeurs. Dans tous les cas vous devez vérifier auprès de l’École Doctorale que le financement reçu est suffisant. 
Thèse en co-tutelle
Les thèses en cotutelle sont encouragées. Le doctorant partage alors son temps durant les trois années entre les deux pays (la France et un autre pays) et les deux laboratoires impliqués dans son projet de recherche. 

Une convention est signée entre les deux établissements lors de la première année de thèse fixant les conditions de la cotutelle. 

A l’issue de sa thèse, les diplômes de Doctorat des deux établissements partenaires sont décernés au candidat, suite à une soutenance unique