compte

formations

Formation au métier de paysagiste concepteur proposée par l’ENSP

L’École Nationale Supérieure de Paysage (ENSP) propose sur ses sites de Versailles et de Marseille la préparation au diplôme d'État de paysagiste, qui forme au métier de paysagiste concepteur.  

Voies d’admission
L'accès à la formation de paysagiste diplômé d'État s'effectue par voie de concours (après un bac+2). 

Celui-ci est commun à l'École nationale supérieure du paysage (sites de Versailles et de Marseille) et aux écoles nationales supérieures d'architecture et de paysage de Bordeaux et de Lille. 

Le concours externe comprend en particulier la description d’un site, suite à sa visite, et une épreuve d’expression plastique. Cette formation peut être suivie par apprentissage. 

Une pédagogie centrée sur le projet de paysage
La pédagogie, mise au point avec le concours de paysagistes reconnus, s'articule autour d'un enseignement en atelier où les étudiants sont mis en situation de projet et encadrés par des professeurs paysagistes et des professionnels concepteurs. 
La formation s'appuie sur un enseignement pluridisciplinaire : sciences humaines, géographie, écologie, enseignements artistiques, techniques de programmation et de construction.  

Le métier de paysagiste concepteur
Le paysagiste concepteur manie des échelles de territoire variées allant des parcs et jardins à l’aménagement des espaces publics et au projet de territoire. 
Il doit prendre en compte des temporalités complexes (croissance des végétaux, cycle des saisons, calendriers économiques et politiques…). 
Sa culture pluridisciplinaire lui permet de repérer l'ensemble des données du site à aménager et de mettre en œuvre, grâce à sa créativité, un projet de paysage intégrant toutes ces dimensions. 

Plus d'informations : ENSP 

Formation d’ingénieur en paysage
Agrocampus Ouest propose à Angers une formation d’ingénieur en paysage. Le cursus de formation se fait en 5 ans (admission post-bac) ou en 3 ans sur concours après un bac+2. 
La formation pluridisciplinaire est axée sur le développement durable des ressources et des territoires, permettant au futur ingénieur de mobiliser des connaissances dans les domaines des sciences et technologie du vivant, des sciences de l'ingénieur et des sciences économiques, humaines et sociales. 
De la conception à la réalisation, l'ingénieur en paysage est un spécialiste de l'aménagement des espaces publics et du projet de territoire ; il crée des projets de paysage en fonction des données scientifiques, techniques, économiques et humaines imposées par l'environnement. 

Plus d'informations : Agrocampus Ouest